Chutes de cheveux durant la grossesse : comment stimuler la repousse ?

Publié le 4 juillet 2023 par Centre du Champ de Mars

Calvitie

La grossesse, ce moment unique où le corps d’une femme se transforme pour accueillir la vie. Mais voilà, entre les envies de fraises et les kilos en trop, il y a un autre phénomène qui peut venir jouer les trouble-fêtes : la chute de cheveux. Alors que certaines femmes arborent une chevelure dense et vigoureuse, d’autres doivent faire face à une perte de cheveux préoccupante. Mais pas de panique, mesdames ! Dans cet article, nous allons décrypter les raisons de cette chute capillaire et vous donner des astuces pour retrouver une chevelure éblouissante.

Chutes de cheveux durant la grossesse : comment stimuler la repousse ? | Centre du Champ de Mars | Paris

Est-ce normal de perdre ses cheveux ?

La perte de cheveux peut être un phénomène stressant et déconcertant pour beaucoup de personnes. Mais rassurez-vous, dans la plupart des cas, il est tout à fait normal de perdre ses cheveux. En réalité, il est estimé qu’une personne perd en moyenne entre 50 et 100 cheveux par jour. Cela peut sembler beaucoup, mais il faut garder à l’esprit que notre cuir chevelu contient environ 100 000 à 150 000 cheveux, et que ces cheveux suivent un cycle de vie naturel.

Ce cycle se compose de trois phases :

  • La phase de croissance (anagène) ;
  • La phase de transition (catagène) ;
  • La phase de repos (télogène).

Durant la phase télogène, les cheveux se détachent naturellement et de nouveaux cheveux poussent à leur place, amorçant ainsi un nouveau cycle. Il est donc normal de constater une certaine quantité de cheveux perdus au quotidien. Cependant, divers éléments tels que le stress, une mauvaise alimentation ou certaines maladies peuvent influencer le cycle capillaire et entraîner une perte de cheveux plus importante. Les changements hormonaux, notamment lors de la grossesse, sont également un facteur de dérèglement du cycle capillaire.

Pourquoi perd-on davantage ses cheveux durant la grossesse ?

La grossesse est une période de grands bouleversements hormonaux et physiologiques, et il n’est donc pas surprenant que de nombreux changements se produisent, y compris au niveau de nos cheveux. Certaines femmes peuvent constater une augmentation significative de la chute de cheveux pendant la grossesse, et cela peut être attribué à plusieurs facteurs.

Tout d’abord, pendant la grossesse, le taux d’œstrogènes dans le corps de la femme augmente considérablement. Ces hormones jouent un rôle essentiel dans le maintien de la phase de croissance des cheveux, appelée phase anagène. En conséquence, les cheveux ont tendance à rester plus longtemps dans cette phase, ce qui conduit à une chevelure plus dense et volumineuse pendant la grossesse.

Cependant, après l’accouchement, les niveaux d’œstrogènes diminuent brusquement, et les cheveux qui étaient en phase de croissance entrent dans la phase de repos, appelée phase télogène. C’est à ce stade que la chute des cheveux est plus fréquente, car un plus grand nombre de cheveux entrent simultanément dans cette phase. Cette chute de cheveux post-grossesse est souvent appelée « effluvium télogène ». Cette chute de cheveux est temporaire et la plupart des femmes retrouvent leur densité capillaire normale après quelques mois. Il est donc conseillé de prendre soin de ses cheveux, de maintenir une alimentation équilibrée et de consulter un professionnel de santé si la chute de cheveux persiste de manière excessive.

Quelle est la solution en médecine esthétique pour stimuler la repousse des cheveux ?

La médecine esthétique propose plusieurs solutions efficaces pour stimuler la repousse des cheveux et lutter contre leur chute.

L’une des approches les plus couramment utilisées est le PRP (Plasma Riche en Plaquettes). Cette technique consiste à prélever un échantillon de sang du patient, le centrifuger pour séparer le plasma des globules rouges, puis à réinjecter ce plasma directement dans le cuir chevelu. Les plaquettes du plasma contiennent des facteurs de croissance qui stimulent la régénération des follicules pileux, et, de ce fait, la repousse des cheveux.

Une autre option populaire est la mésothérapie capillaire, technique consistant à injecter de petites quantités de substances actives directement dans le cuir chevelu. Ces substances peuvent inclure des vitamines, des minéraux, des acides aminés et des facteurs de croissance, visant à favoriser la repousse des cheveux et à améliorer la qualité du cuir chevelu.

Enfin, la thérapie par LED (Light Emitting Diode) utilise une lumière de faible intensité pour stimuler la circulation sanguine et augmenter la vascularisation du cuir chevelu. La longueur d’onde utilisée est choisie pour améliorer la croissance des cheveux et favoriser la régénération cellulaire.

Il est important de noter que ces traitements doivent être réalisés sous la supervision d’un médecin expérimenté et que les résultats peuvent varier d’une personne à l’autre. Au Centre du Champ de Mars, la première consultation offerte vous permettra de bénéficier d’un avis médical par un médecin expert en médecine esthétique, qui déterminera le traitement le plus approprié en fonction de vos besoins spécifiques.

Article rédigé par le Centre du champ de mars

Le groupe Centre du Champ de Mars est dédié notamment à la médecine esthétique et a à coeur de dispenser une prise en charge de ses patients de qualité en étant attentif à l’excellence des résultats obtenus.